Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Homalopsis buccata

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Homalopsis buccata   Dim 29 Mar - 13:18


Cette espèce est classée comme moins préoccupante en raison de sa large distribution à travers l'Asie du Sud-Est et sa tolérance des milieux humains modifiés. Cette espèce est cotée à l'échelle nationale et internationale, si cette exploitation que des impacts des populations locales et ne sont pas à l'origine des baisses importantes de la population mondiale totale. Toutefois, lorsque ce complexe d'espèces se divise en espèces distinctes, il est probable que la plus petite gamme séparer les espèces peuvent être considérées comme plus menacé par la collecte des peaux.



Cette espèce est fortement exploitée dans le lac Tonlé Sap au Cambodge, et les populations semblent à la baisse dans ce domaine particulier. Cette espèce représente environ 8% de la récolte de serpent de cette zone. Il est fortement exploitée au Cambodge pour l'exportation internationale de la Thaïlande, le Viet Nam et la Chine. Cette espèce est commercialisé au niveau international, pour les Vietnamiens et les marchés chinois que la nourriture et aux marchés thaïlandais pour leurs peaux. Il a été estimé que, en 1999, plus de 8.500 serpents d'eau de différentes espèces ont été récoltées et vendues par jour pendant la saison de pointe.Stuart et al. (2000) notent que la récolte de divers serpents au Cambodge représente probablement la plus grande exploitation d'un seul assemblage de serpent partout dans le monde.  Cette espèce est également exploitée ailleurs dans sa gamme (pers J. Murphy. Comm., 2009) car il est apprécié pour la consommation humaine, à l'alimentation des fermes de crocodiles, et pour le commerce de la peau. Il est le troisième reptile le plus abondant dans le commerce autour du parc national U Mnh Thuong. Il peut souvent être trouvé dans les magasins de commerce et est souvent empêtré et tué dans de grands filets qui bloquent les canaux de la région.Zhou et Jiang (2004) ont rapporté que, entre 1991 et 2001, 1.448.134 peaux de cette espèce ont été importés en Chine pour le commerce du cuir. C'était la troisième peau de reptile le plus commun importés aux États-Unis au cours de 1984-1990, avec un total des importations de 1.645.448 peaux (Baker, 2006).Il n'y a pas de mesures de conservation connus en place pour cette espèce, mais il est connu pour se produire dans plusieurs aires protégées, notamment le parc national U Mnh Thuong. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour résoudre la taxonomie de ce groupe. En outre, des recherches plus poussées dans ses abondance, les tendances et les niveaux de récolte est nécessaire pour assurer un état de menace n'est pas déclenché dans l'avenir. Cette espèce peut être élevé en captivité



La longueur de ce serpent de la tête à la queue est de 82 cm en moyenne et une longueur de 23 cm en moyenne pour la queue. On peut compter 37 à 47 rangs d'écailles, 158 à176 écailles ventrales et 70 à 106 écailles sous-caudales. L´écaille anale est divisé. Ce serpent est brun foncé sur le dessus, avec des étroites bandes transversales brun bordées de noir. La tête est pâle avec un marquage sombre triangulaire ou en forme de V sur le museau, une tache en forme de A sur l'occiput, et une bande sombre sur chaque côté en passant à travers l'oeil et s'étendant à l'avant de l'œil. La couleur du ventre est blanche ou jaunâtre, avec des taches brun foncé le long de chaque côté. La queue est garni avec des taches brunes.  



Cette espèce se rencontre au Népal, au Bangladesh, en Birmanie, au Laos, au Viêt Nam, auCambodge, en Thaïlande, en Malaisie, à Singapour et en Indonésie. Sa présence est incertaine en Inde. Cette espèce est décrite comme commune. La population a été estimée à 96 000 specimens en Indonésie. C'est une espèce d'eau douce que l'on trouve dans un large éventail d'habitats aquatiques, y compris les flux de gravier, bassins des cours d'eau, fossés de drainage, les champs irrigués, les étangs, les marécages et les marais. Il semble être tolérantes aux perturbations humaines comme il a été rapporté des bords de rivières, ruisseaux et fossés dans les zones suburbaines. Cette espèce est nocturne et peut être trouvé dans des trous ou des terriers bancaires boueux pendant la journée.



Les Homalopsis buccata sont généralement des serpents très rustiques qui ne sont pas difficiles à garder. Cependant, leurs besoins sont peu spécialisés par rapport à l'élevage de la plupart des types de serpents d'eau. Comme les serpents d'eau chinois, ceux-ci sont très aquatique. Ils vivent dans des conditions qui sont l'eau et 100% d'humidité. Ils sont logés dans l'eau avec 7 à 10 cm de profondeur. Ils ne développent pas les redoutables "cloques d'eau" que la plupart des autres serpents d'eau font. Ces serpents restent dans l'eau jusqu'à ce que les températures de l'eau commencent atteint 31.6-32.2C. Je recommande toujours plantes vivantes pour les configurations aquatiques. Ils sont fournis par e l'écorce de liège flottante, qui sert aussi de zone de terre. Ces serpents sont logés dans de grandes cuves (39 "x18" x7 ") qui sont gérés par un système de filtration. Le sommet a été modifié pour permettre la ventilation, un point chaud et un point froid. J'utilise actuellement 100% de l'eau dure du robinet (GH18, KH14, pH 7,5-7,7, TDS ~ 300 ppm) et fais 1 à 2 fois par semaine un changements d'eau d'environ 40%.  La température de l'eau varie dans cette configuration d'un minimum de 27 à un maximum de 32C. Lorsque l'eau commence à atteindre 31.6-32.2C les serpents commencent à sortir de l'eau. Ils semblent vraiment profiter de températures de l'eau dans la gamme de 27.7-30C. Sous le point chaud sont une ou plusieurs morceaux d'écorce de liège pour se cacher sous ou se prélasser dessus. En général, ces serpents ne semblent pas utiliser beaucoup le hot spot. Apparemment, ils aiment les températures inférieures à la 80'sF. Pour l'éclairage, on peut procéder avec une photopériode de 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité. Au niveau du substrat, la littérature suggère du gravier ou du sable d'aquarium. Personnellement, je n'ai pas du tout de substrat.



Ces serpents sont voraces. Il vaut mieux les nourrir individuellement et en plaçant simplement le poisson dans l'eau. il accepte bien les poissons morts et vivant. Les serpents ne semblent pas se soucier, ils adorent manger.  On peut donner des filets de poissons de temps à autre mais vaut mieux continuer à offrir le poisson entier pour la valeur nutritionnelle plus complète.


Je ne comprends pas clairement à ce stade comment le cycle de reproduction de ces serpents fonctionne. Cependant, ils sont une nuisance dans leur pays d'origine. Selon des études sur le terrain, ils n'ont pas de saison de reproduction. Ils se reproduisent hors-printemps toute l'année avec une période de pointe octobre-mars, et Nov-Dec étant le sommet du pic. Je mettrai à jour cette section dès que je reçois d'informations dans ce domaine. J'ai juste besoin de faire quelques recherches. Cependant, à partir de ce que j'ai appris, je ne pense pas qu'ils seront très difficiles à élever en captivité.


_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
 
Homalopsis buccata
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» serpent qui ne mange pas de souris?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Serpents :: Fiches sur les serpents-
Sauter vers: