Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un crocodile au Louvre-Lens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Un crocodile au Louvre-Lens   Sam 6 Déc - 15:51



Yveline Huguet est restauratrice d’œuvres depuis 10 ans. Elle travaille sur ce qui a été jadis du tissu vivant, en particulier celui des animaux. « Le corpus organique, explique-t-elle, est un vaste comme champ d’action »… d’autant qu’elle intervient sur toutes les périodes de l’histoire ! Elle s’est souvent penchée sur des pièces vieilles de 30 000 ans. Elle précise pourtant que l’intérêt de ses interventions est moins lié aux dates des œuvres qu’à leur état de conservation.

Pour l’exposition « Des animaux et des pharaons », Yveline Huguet vient de poser ses instruments sur une momie de crocodile. Avec sa consœur Marie de Beaulieu, comme elle restauratrice indépendante et spécialiste des matériaux organiques, elle s’est attardée sur la bête cinq jours durant. Dix jours à elles deux, sans compte le temps passé de deux socleurs qui ont crée un support sur mesure et des systèmes d’attache. « On était bien occupés » souligne Yveline Huguet ! Il faut dire que la restauration s’est effectuée en public* et que les visiteurs-spectateurs se sont passionnés pour l’événement, posant mille questions aux professionnels. Pour la restauratrice, c’est une joie. « J’adore ce métier ! Je m’amuse… » sourit-elle. Partager et transmettre font partie de ses verbes préférés, elle les conjugue d’ailleurs dans son autre passion : l’enseignement.

Matériel, talent et connaissances

La momie de crocodile dormait tranquillement dans une vitrine du Louvre Paris depuis une cinquantaine d’années. Elle a été acquise par le musée national en 1817 et daterait du règne des pharaons Ptolémées (332-30 avant J.-C.) ou de l’époque romaine (fin du Ier siècle avant J.-C. - IVe siècle après J.-C.). Le Louvre Paris conserve plusieurs spécimens. Celui-ci est le plus grand de sa collection. Il mesure plus de 2,40 m et pèse environ 40 kilos. L’animal momifié est allongé sur le ventre, droit comme un i, ses pattes sont rabattues vers l’arrière. Il a dû être enveloppé de bandelettes mais il n’en reste pas trace. Certes, avant la restauration, l’état de la momie était relativement satisfaisant, mais la poussière formait couche. En outre, Par ailleurs, quelques-unes de ses écailles se soulevaient, notamment sur la queue. Quelques éléments de la crête étaient à refixer. Les restauratrices ont préparé leurs armes : papier japon, aspirateur spécial, instruments qu’on trouve habituellement sur les tables des chirurgiens ou des plasticiens, colles, pigments, couleurs, produits essentiellement neutres qui permettent innocuité et réversibilité. Elles ont surtout aiguisé leur talent, leur patience et leur minutie. Elles ont aussi affuté leurs connaissances de l’histoire, des sciences, des techniques, de la chimie. Ils sont moins de dix en France à travailler sur les matériaux organiques. 50% sont d’anciens taxidermistes.



Les offrandes aux dieux

La grande momie de crocodile restaurée à Lens sera présentée dans la 8ème section de l’exposition. Cette portion est consacrée aux cultes des animaux sacrés et aux momies animales offertes aux dieux. Une autre momie de crocodile, avec bandelettes cette fois, sera également exposée**. Elle voisinera des momies de chats, d’ibis, de poisson, de faucon, de serpent, de canidé, de bélier et de tête de taureau. Quelques unes des 430 œuvres de la nouvelle extraordinaire exposition temporaire qui ouvre ses portes à partir du 5 décembre.

Rens.Louvre-Lens, 99 rue Paul-Bert, 62300 Lens. Tél 03 21 18 62 62 - www.louvrelens.fr





*L’ouverture au public des « Coulisses du musée » est un élément central du projet scientifique et culturel du Louvre-Lens. Au niveau inférieur du hall d’accueil, un vaste espace en accès libre permet à chacun de voir et l’atelier de restauration et les réserves - visitables gratuitement chaque week-end.



** Le Louvre Paris conserve une dizaine de momies de crocodiles, mais à part celle qui a été restaurée à Lens, toutes les autres sont beaucoup plus petites. En général il s’agit d’animaux très jeunes et ne mesurant qu’une trentaine de centimètres.

Source

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
 
Un crocodile au Louvre-Lens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les reptiles du Louvre - Lens
» le jardin du Louvre Lens nous ouvre ses portes !!
» week end adoption à la jardinerie du louvre lens
» week end adoptions aux jardins du louvre Lens
» Fish room de David de Lens + vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Documentation :: Nouvelle-
Sauter vers: