Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  En quinze ans, ce lézard en a gravi des échelons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: En quinze ans, ce lézard en a gravi des échelons   Sam 8 Nov - 14:03

Pour faire face à une espèce invasive, un lézard vivant dans des îles au large de la Floride a développé des doigts lui permettant de grimper aux branches les plus hautes.


Anolis sagrei, espèce invasive en provenance de Cuba. Dr. Todd Campbell

COMPÉTITION. Les lézards Anolis carolinensis (appelés anoles verts) vivaient autrefois, bien tranquilles, dans tout le Sud des États-Unis, sans grande concurrence. Mais l’arrivée d’un intrus, appartenant à une espèce voisine, Anolis sagrei, ou anole brun en provenance de Cuba, a perturbé leur quiétude : il les a forcé à évoluer, en l’espace de quinze ans, soit une vingtaine de générations.


L'anole vert a développé des pattes avec des doigts lui permettant de grimper aux branches hautes des arbres. Todd Campbell.

pattes qui s’adaptent pour grimper aux arbres

Des chercheurs de l’université du Texas ont étudié les lézards peuplant de petites îles au large de la Floride. Sur certaines, les deux espèces d’anoles sont présentes tandis que d’autres n’hébergent que l’anole vert, indigène.

PROGÉNITURE. Sur les territoires où les envahisseurs ont posé la patte, les scientifiques ont observé qu’Anolis carolinensis a développé des doigts plus larges équipés de ventouses plus collantes et de griffes plus longues pour l’aider à mieux s’agripper aux petites branches aux sommets des arbres. Les jeunes anoles verts évitent ainsi d’être croquer par les lézards bruns, les deux populations ayant une forte propension à dévorer la progéniture de leurs concurrents.

Déjà, les pinsons de Darwin...

Dans les îles où les A. sagrei n’ont pas débarqué, les scientifiques n’ont en revanche observé aucun changement au niveau des pattes. Ils relatent leurs observations dans un article publié dans la revue Science et en concluent que des changements évolutifs peuvent se produire rapidement quand deux espèces étroitement apparentées entrent en compétition.

"DÉPLACEMENT". Ce type d’évolution est appelé "déplacement de caractères". Il consiste en l’accentuation de différences entre deux espèces voisines se côtoyant ; elles peuvent ainsi profiter de niches écologiques différentes.

Un exemple célèbre de ce type spéciation est celui des pinsons de Charles Darwin. Le savant avait remarqué qu’aux Galapagos plusieurs espèces de pinsons ayant la même corpulence différaient par la forme et la taille de leurs becs, ce qui leur permettaient d’avoir chacun accès à une source de nourriture différente.

Source

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
 
En quinze ans, ce lézard en a gravi des échelons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USA : En quinze ans, ce lézard a dû s'adapter !
» Lézard des murailles sur une île de la côte nord Bretagne
» Le Lézard vert ou Limbert (Lacerta viridis)
» lézard des murailles
» Lézard Jeweled Curly Tail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Documentation :: Nouvelle-
Sauter vers: