Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rhacodactylus auriculatus

Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 35
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Rhacodactylus auriculatus   Mar 13 Mai - 19:57

Rhacodactylus auriculatus est une espèce de geckos de la famille des Diplodactylidae. Même si il est un peu moins populaire que son cousin le gecko à crête, le gecko gargouille gagne actuellement en popularité dans le monde de la terrariophilie. Son comportement sociable, son look particulier et sa facilité d'entretien ne le rende que plus sympathique. Décrit pour la première fois en 1869, il fût le premier des Rhacodactylus à être élevé de manière significative pour la garde en captivité. Toutefois, c'est en 1994 qui fut "redécouvert" par les herpétologues et popularisé afin d'en faire l'animal que l'on connait aujourd'hui.



Le Rhacodactylus auriculatus ressemble de près à son cousin le Correlophus ciliatus, avec une tête un peu moins massive proportionnellement, mais plus grand. L'auriculatus n'en est pas moins mignon que son cousin. Il développe une palette de couleur assez incroyable sur lui mais on ne distingue pas de phases aussi précises que chez d'autres espèces. Il tient son surnom de "Gecko Gargouille" de par ses couleurs et motifs "pierre" blanches et grises, et de par son immobilité (c'est un grand timide). C'est un gecko de relativement grande taille pour une moyenne autour du 25 cm. La majorité de mes gargouilles sortent autour de 50-60 grammes. La peau a un aspect granuleux. Les couleurs sont le gris, le beige et le marron plus ou moins marqué, alternées sous forme de bandes très irrégulières. Sa livrée est un motif cryptique rappelant le lichen, qui peut varier de couleur et qui est ponctuée de points rouges. Des excroissances sont présentes sur la tête, au niveau des yeux, formant des sortes de cils. Ses yeux sont dépourvus de paupières. Sa langue étant très longue et souple, cette dernière lui permet de laver ses yeux et de les humidifier. Une pupille fine placé au centre de l'oeil est particulièrement adapté à son mode de vie nocturne, lui donnant une bonne vision même la nuit. Les mâles présentent un renflement de chaque côté de la base de la queue, logeant des hémipénis. La queue de l'auriculatus repousse, contrairement à celle de son cousin. Tout comme le gecko à crête, le gecko gargouille dispose d'une queue préhensible qui agit à titre de cinquième pattes. Le bout de sa queue présente les mêmes poils "velcro" que les pattes. Il ne faut donc jamais retenir un gecko gargouille par la queue sous peine de la voir vous restez entre les mains. Vous pourrez entendre ses vocalises la nuit ! Ce petit est doté de lamelles adhésives sous les pattes, donc pas de lampe chauffante à l'intérieur du terra pour pas qu'il se les brule !!! Comme il est arboricole, se sont ses pattes qui lui donne la faculté de grimper à sa guise. Les pattes arrières du gecko gargouille sont aussi très puissante. Lorsqu'il les contracte, il arrive à faire des bonds impressionnants, lui permettant de sauter de branches en branches avec facilité. Attention, cet animal saute loin (arboricole oblige !) Sa longévité est d’environ 15 ans.



Cette espèce est endémique de Nouvelle-Calédonie. Il se retrouve uniquement dans la région à l'extrémité sud de l'île de la Nouvelle-Calédonie. Elle se rencontre du Nord au Sud de la Grande Terre. Cette espèce vit dans la forêt tropicale humide. Cette espèce se trouve plus près du sol que les autres espèces de Rhacodactylus, geckos gargouille se trouvent généralement sur les niveaux inférieurs de troncs d'arbres et de broussailles de la végétation. Ils peuvent être considérés comme semi-arboricole. Son habitat étant menacé par la déforestation de l'île, plusieurs mesures de protection pour la préservation de l'espèce sont actuellement mit sur pieds. Il est donc envisagé de mettre ce gecko CITES.



En terrariophilie, il y a une règle de base, pas de mélange d'espèce. Ne prenez donc pas le risque de garder votre gargouille avec d'autre espèce. Il est possible de garder plusieurs femelles gecko gargouille dans un même terrarium si ce dernier est adapté. Toutefois, il n'est pas recommander de garder un couple ensemble. Votre mâle risque de vouloir accoupler votre femelle plusieurs fois par jour. Ce stress constant peut grandement nuire à la santé de votre femelle. De plus, accouplement égale ponte et la ponte demande beaucoup d'énergie et trop de ponte à répétition peut épuiser votre femelle, la rendant très malade, risquant même la mort. Une femelle accouplée trop jeune, prendra ses réserves de calcium pour ses oeufs et non pour la formation de son propre squelette. Elle risque donc de grandes carences physique, pouvant grandement nuire à son développement. Les geckos gargouilles ont souvent la fâcheuse tendance à "arracher" la queue de leur partenaire. Cette particularité n'est donc pas à prendre à la légère si vous voulez gardez plus d'un spécimen ensemble. Les mâles ne doivent jamais être gardés ensemble. D'un naturel territorial, ils auront tôt fait de procéder à de violente bataille pouvant blesser un des deux combattants. De plus, la domination du plus fort exercera une grande source de stress au plus faible pouvant nuire à sa santé et même à sa vie. C'est un gecko relativement placide et peu farouche, facilement manipulable, mais des spécimens observés en captivité ont démontré des comportements territoriaux voire violents dans plusieurs situations. Comme il est arboricole, il est essentiel de donner à votre gecko, un terrarium en hauteur, garnis généreusement de branches et de feuilles. Les feuilles lui serviront également à se cacher pendant le jour, puisqu'il est nocturne, mais aussi afin de boire l'eau qui s’y déposera lors de la vaporisation. Vous pouvez agrémenter de plantes naturelles type ficus, pothos, bromélia, tyllandsia,...Ces plantes formeront autant de cachettes naturelles, toutefois, des noix de coco percées et posées au sol ainsi que des morceaux d'écorces de chêne liège seront très appréciés. Afin de garder un bon taux d'humidité, vaporisez le terrarium avec une eau température pièce le soir, ou deux fois par jour si vous ne réussissez pas à maintenir un bon taux d’humidité, sinon un brumisateur type "pluie" sera bien. Il faut que l'humidité vienne du plafond et non du sol. Attention à ne pas détremper le terrarium. Il faudra donc vous équiper d'un vivarium de taille minimum 60cm de haut, 45 de long et 45 de large pour un à deux spécimens adultes, où se trouvera un substrat de type tropical (le humus de coco est très bien pour ça, minimum 7cm dans le fond), quelques branches traitées pour l'humidité et beaucoup de feuillages pour qu'il(s) puisse(nt) se cacher pour dormir. C'est un gecko nocturne qui s'expose peu au soleil. Les températures vont de 23 à 27 °C durant la journée (au delà de ces températures, il devient amorphe), et chutent d'environ 5 °C durant la nuit. Vous pouvez lui donnez un néon UV de 5% qui l'aidera à bien assimiler son calcium. Ce lézard a besoin de 60% d'hygrométrie en journée et un pic de 80% d'hygro le matin et le soir. Le Rhacodactylus auriculatus aura une activité naturellement moins élevée en hiver.



Comme le gargouille est insectivore, frugivore. Vous pourrez lui donnez de la purée de fruit et des insectes variés. Le mieux ce sont les fruits exotiques et fruits rouges ! Il existe plusieurs nourritures conçu pour eux également comme le Repashy, le Clark’s diet, le Pangea, etc. Ces nourritures ont chacune leur propriétés avantageuses propres à elle-même mais ne peuvent constitués la seule nourriture de l’animal. Le grillon étant la base de son alimentation insectivore. Rajouter à son alimentation de la poudre de calcium deux fois par semaine et des vitamines une fois par semaine. Vous trouvez le tout en animalerie. Il faudra nourrir votre gargouille tous les jours lorsqu'il est bébé. Un fois adulte, vous pouvez espacer graduellement les repas et le nourrir au 3 jours environ. Il mange environ 10 grillons par semaine (2 à 4 tous les deux jours). Il accepte aisément d'une part les grillons, blattes, vers, souriceaux. Assurez vous de fournir à votre gecko une source d'eau fraiche tous les jours dans une coupole placé dans le terrarium.



Avant de penser à reproduire vos gargouilles, prenez de l'expérience. Commencer par garder des spécimens adultes dans de parfaite condition, puis tentez l'expérience avec un bébé de quelques mois. Assurez-vous qu'ils se développent bien et qu'il ne présente pas de retard de croissance ou de carence alimentaire. Prenez votre temps. Plusieurs mois, voir même année sont nécessaire afin de bien connaître votre animal. Lisez, faites des recherches. Lorsque vous connaitrez par coeur les détails de la garde en captivité d'un gecko gargouille, pour pourrez penser à tenter l'expérience de la reproduction. La maturité sexuelle apparait vers un an, mais des reproductions trop précoces chez les femelles peuvent perturber la fin de la croissance. Bien que la maturité sexuel du gargouille ne se fait pas avant 12 à 18 mois, il est possible de sexer un gargouille vers l'âge de 6 mois. Les mâles présentent des bosses apparentent à la base de la queue, cachant ses hémipénis. Bien que la femelle puis quelques fois présenter un léger renflement au même endroit, celui du mâle est beaucoup plus apparent. Vous pouvez faire reproduire vos femelles à partir de 1 an et demi, il est déconseillé avant pour des problèmes de croissance. C'est une espèce relativement facile à reproduire. La reproduction est quasi automatique dès que l'on a mis un mâle adulte en présence d'une femelle adulte. Il faudra séparer le mâle de la ou des femelles 4 mois minimum l'hiver à partir des premiers accouplements afin de les laisser se reposer et de leur "donner envie" / favoriser, les reproductions à venir. Le mâle courtise la femelle durant environ deux à trois jours. Ensuite l'accouplement en lui même ne dure que quelque seconde et celui-ci se répétera autant de fois que possible pendant deux mois. En effet, l'accouplement se déroule de nuit, vous pourrez entendre votre mâle vocaliser afin "d'amadouer" votre femelle en la poursuivant, celle-ci lui répondra, alors le mâle lui mordra la queue puis la nuque. Il placera ensuite son cloaque face à celui de sa partenaire et la fécondation commencera, l'acte reproducteur prend rarement plus de 3 minutes. Si l'accouplement est profitable, vous pourrez avoir 2 oeufs tous les mois jusqu'à 12 oeufs par an. Veillez à avoir toujours une cachette au sol assez grande pour une femelle par femelle afin qu'elle puisse pondre. Il est impératif qu'elle ponde dans un substrat idéal pour elle (ex : humus de coco ou terreau non traité). Environ 20 jours après l'accouplement, la femelle déposera 1à 2 oeufs dans le substrat, enterrés à environ 5 cm de profondeur. Un indice pour les trouver: la femelle restera à proximité du site ponte pendant la journée qui suit celle-ci. Les oeufs seront placés dans un incubateur à une température de 24-26°C, au dessus les oeufs se développeraient trop vite ce qui entrainerait la mort des jeunes, pendant environ 60 jours. Il est important de préciser que le taux d'éclosion le plus important est obtenu en incubant les oeufs sur de l'humus de coco, sur de la vermiculite les oeufs pourrissent rapidement même s'ils sont féconds. Après l'éclosion, il est conseillé de garder les jeunes une journée dans l'incubateur enfermé dans une boite en plastique percée de petits trous (type boite à grillons) garnie de papier essuie-tout. L'incubation peut également se faire dans le terrarium des parents, toutefois dans la nature les Rhacodactylus chassent d'autres lézards, ce qui, dans le cas d'une éclosion surprise, amène à un fort risque de prédation des parents sur les jeunes. Les jeunes seront maintenus dans les mêmes conditions que leurs parents, vous pourrez même les placer dans une "fauna-box" dans le terrarium de leurs parents. Les jeunes ne prendront leur premier repas qu'après avoir terminé leur première mue, vous pourrez alors leur proposer des micro grillons, des drosophiles, des purées de fruits. Durant la croissance de vos jeunes, pour vous donner un repère simple pour la taille des proies, celles-ci doivent toujours être de taille légèrement inférieure à la taille de la tête de votre lézard.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
 
Rhacodactylus auriculatus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Lézards :: Fiches sur les lézards-
Sauter vers: