Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pantherophis guttatus - Serpent des blés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Lun 26 Sep - 23:21

Voici une petite fiche sur le corn snake ;

Description
Le serpent des blés est une espèce commune et magnifique. Ce serpent svelte est long de 0,60 m. à 1,80 m, la moyenne étant d'environ 1.20m par contre. Le plus long spécimen recensé a été enregistré avec une longueur de 1,83m. La circonférence du corps de ce serpent est généralement de 4 à 5 cm. Côté longévité, ce serpent vit aisément 15 ans, le plus vieux est mort à 22 ans. Il a une tête étroite et un cou bien marqué. Comme chez à peu près tous les colubridés, le serpent des blés a au sommet de la tête de grandes écailles céphaliques. Il a de gros yeux et des pupilles rondes. Il a une assez bonne vue diurne, bien qu'elle soit surtout crépusculaire. Le nombre et la taille des taches le long de son dos peuvent varier, de même que la couleur, bien que les différences soient moins importantes chez les serpents vivant dans la nature. Chez certaines formes, les taches sont jointives et constituent une large rayure et un zigzag. Ils sont généralement carrés et bien séparés, mais deviennent allongé et peuvent être contiguë en allant vers le cou du serpent. La première tache de son cou se divise en deux branches qui s’étirent vers l’avant et forme une pointe entre les yeux. Il a généralement sur les yeux une rayure en diagonale et sur le ventre un motif à carreau sur un fond crème. Ces serpents des blés élevés en captivité montrent quelques unes des diverses variations de livrée, qui sont le résultat de nombreuses années de sélection artificielle des mutations aléatoires que l’on rencontre parfois dans la nature. Quand une forme est dépourvue de mélanine, c’est-à-dire de pigment noir, elle est dîtes albinos ou amélanique, seuls les tons de rouge et orange subsistent, et les yeux sont roses. Les individus dépourvus de pigments rouge sont connus sous le nom anérysthique. Ces deux formes sont naturelles mais presque rare dans la nature. Le problème vient des guttatas ayant des couleurs très spéciales ; lignées, snow, blood red, ghost, motley, etc… : en effet, ils sont issus à la base d’individus d’une même portée ayant une dégénérescence au niveau du patron de couleur, qui se sont reproduits par consanguinité.

Habitat
Il vit au sud-est des États-Unis, passant du Maryland et du New Jersey à la Louisiane, la Caroline et la Virginie. Fréquentant une très grande variété d'habitats terrestres, ce serpent vit surtout dans des petits boisés près des cours d'eau ou près des escarpements rocheux. Il est aussi souvent retrouver dans les terres agricoles, ce qui lui à vallu son nom commun de serpent des blés. Par ailleur, certains agriculteurs reproduisent ce serpent en captivité relâchant les nouveaux-nés dans leur champs de blé afin de se débarasser des nombreux rongeurs qui nuisent à leur production. C'est une espèce très agile qui a une certaine facilité à grimper aux branches basses des petits arbustes. Elle n'est toutefois pas considérée comme étant une espèce arboricole mais plutôt terrestre.


En captivité
Les Pantherophis, surtout les juvéniles sont les rois de l'évasion. Quand ils sont bébés, quelques millimètres suffisent pour qu'ils sortent du terrarium (si la tête passe, le corps passe). Veillez à faire donc très attention aux fermetures des portes (bouts de substrat qui coincent), particulièrement pour les terrariums à double vitres coulissantes; surveillez l'espace entre les vitres les premiers temps pour des bébés. Le terrarium doit reproduire du mieux possible le biotope naturel du serpent. Les serpents des blés n’étant pas des grands serpents, un terrarium de 90X40X40 convient pour un couple. Mais pour les terrariophiles qui aiment offrir le confort, un terrarium de 120X50X50 serait plus confortable pour un couple. Pensez à installer votre terrarium avant l’arrivée de votre serpent pour éviter un stresse supplémentaire à votre compagnon. De plus, il est important de bien connaître son terrarium, la température précise du point chaud et le taux d’humidité précis à diverses moments de la journée. Il faut veiller à faire des niveaux de chaleur dans le terrarium, 28/30°C au point chaud (30/32°C pour les juvéniles en croissance), et 23 à 25 °C dans la zone la plus froide. Gardez la chaleur pour la nuit pour les juvéniles, abaissez de 5/6°C pour les adultes. Il est déconseillé d’utiliser des lampes chauffantes type céramique qui développent une forte chaleur dans l’air, l’assèche et peuvent être dangereux pour le serpent si elles ne sont pas très bien protégées, grillagées dans une matière qui ne risque pas de brûler gravement le serpent. Le taux d’hygrométrie doit être surveillé fréquemment même si ces serpents ne sont pas fragiles à quelques variations. Comptez de 50 à 70 % d’humidité dans le terrarium. Le taux d’hygrométrie moyen d’une pièce d’appartement est de 45% environ. Il faut donc disposer d’un ou deux bassins d’eau dans le terrarium pour obtenir l’humidité voulut. Le bac pourra être disposé au-dessus du chauffage pour augmenter le taux d’humidité si la pièce qui héberge le terrarium est trop sèche. Pendant les périodes de mue, il est important de monter le taux hygrométrique à 75/85% quand le changement de couleurs est constaté et durant les jours suivant. Le terrariums devra comporter au moins 2 cachettes, une pour le coin chaud et une seconde pour le coin froid. Une branche lui permettant de grimper ne serait pas de trop non plus, mais la branche doit être 2 fois plus grosse que le serpent en diamètre.


Alimentation
L’aspect et la couleur des aliments présentés peuvent jouer de leur importance et faire varier l’appétit de votre animal. Ces serpents n’ont aucune difficulté pour manger, on dit même qu’ils s’avèrent être de vrais poubelles. Les problèmes de refus de manger sont rares et sont souvent dût à des problèmes de santé. Dans son milieu naturel, le serpent des blés se nourrit surtout de rongeurs, bien qu’il attrape des oiseaux lorsqu’il le peut. En captivité, il a bon appétit et accepte volontiers une proie morte et refuse que très rarement un repas. À la naissance d’un serpent des blés on lui présente un souriceaux nouveau-né, s’il le refuse on attend la première mue qui viendra de 6 à 15 jours plus tard. À une semaine, on lui donne un souriceaux nouveau-né tous les trois jours. À un mois environ, on lui présente des souriceaux avec un début de pelage à tous les 4 jours. À 3 mois environ, on lui offre des blanchons de tailles supérieures à tous les 4 jours souvent accompagné d’un nouveau-né. Entre 3 et 6 mois, on passe petit à petit, en fonction de votre serpent, à des petites sauteuses une à deux fois par semaine. Entre 6 mois et un an, on peut y aller avec des souris de tailles moyenne de une à deux fois par semaine. Une fois le un an atteint, on y va avec des souris adultes, un à deux fois par semaine. Idéalement, la nourriture vivant est la meilleur, l’apport en vitamine est beaucoup plus élevé. La nourriture fraichement tué présente le même apport de vitamine D3, donc le serpent sera idéalement nourris sans rique de blessure. La congélation durant au moins un mois détruit en grande parti sinon la totalité des parasites ou bactéries provocants des maladies infectieuses et parasitaires des rongeurs. Il faut bien s’assurer que la proie est bien décongelé et les poils asséchés avant de la remettre à son prédateur, car l’ingestion de l’animal mouillé pourrait occasionner des problèmes gastro-intestinaux. Vous pouvez l’inciser pour y ajouter des vitamines ou tout autre traitement. Si la proie n’est pas ingéré dans l’heure qui suit jeter la sans la recongeler. L’apport de vitamine D3 disparaît en quasi totalité suivant l’heure de la mort de la souris.


La reproduction
Le serpent des blés est des serpents dont la reproduction est la plus simple pour les débutants ; elle est aussi passionnante pour les plus chevronné qui tenteront de multiplier les phases de leur Pantherophis grâce à un panel de couleurs disponibles très variés. Il faut néanmoins préparer vos serpents pour ce périple et tenir compte de nombreuses exigences. 18 mois est l’âge minimum pour tenter la première reproduction, mais on prend généralement des serpents âgés de 2 ou 3 ans. Une longue période de repos est conseillé pour la reproduction ; cependant il est arrivé que sans "hibernation" plusieurs couples de Pantherophis aient réussi une ponte avec succès de naissances. La période de repos commence en Octobre et finit en Février. En aucun cas un serpent doit être mis au repos, en baissant la température du terrarium, avec le ventre plein ; il faut donc bien s'assurer d'un jeûne important avant de refroidir le terrarium. Le mot hibernation est souvent de trop car les serpents peuvent, et le font souvent, continuer une certaine activité dans le terrarium. Mi Octobre ou à la fin de ce mois, arrêtez de nourrir vos Pantherophiss; les conditions du terrarium elles, seront toujours optimales. Dès le début Novembre, commencez à abaisser la température du terrarium, quelques degrés par jour pour arriver à 15/17°C. Diminuez aussi la période d'éclairage, 8/10h environ. Pendant ce laps de temps, vos Pantherophiss ne mangent déjà plus. Veillez à ce que l'eau dans le terrarium ne manque pas, les serpents continuant à boire et leur hydratation étant très importante. Vous maintiendrez ces conditions jusqu'au mois de février tout en surveillant vos serpents qui devront rester dans le calme. Mois de Février -milieu de mois-. Faites identiquement à la période de repos mais à l'inverse : on augmente petit à petit la température du terrarium et la durée d'éclairage (photopériode). Cette période prendra environ un mois. Une fois sortis de l'"hibernation" vos serpents auront faim et devront être nourris. Attention, leur estomac s'étant rétracté pendant leur repos, les proies présentées seront plus petites que d'habitude. La mue post hivernale ne se fera pas attendre (15 jours maximum) et vous pourrez alors mettre les deux serpents dans le même terrarium. Cette mue chez la femelle marque son ovulation. Les serpents vont donc pouvoir s'accoupler. Vous pourrez peut-être observer l'accouplement de vos serpents et la parade nuptiale du mâle. Elle est relativement longue. Le mâle suit la femelle qui répond à ses stimulations par un balai de mouvements ondulés. Pendant la copulation le mâle pénètre un de ses hémipénis dans le cloaque de la femelle. Ne séparez pas les serpents tant que la femelle ne vous apparaît pas gravide; une forte prise de poids et un énorme appétit vous aideront. (Si vous ne voyez rien pendant 8 jours, séparez les serpents pour les nourrir et remettez les ensemble (maximum 15jours d'attente pour l'accouplement). La femelle fera ensuite une mue 10 à 15 jours avant de pondre ce qui sera pour vous le signe de placer le pondoir. Après sa mue significative, placez dans le terrarium le pondoir (boite plastique percée pour l'aération). Pondoir percé d'un trou pour faire entrer votre Pantherophis et suffisamment grand pour qu'elle y tienne entièrement. Le pondoir contiendra de la vermiculite ou de la mousse de sphaigne, toutes deux humides. On met ensuite les oeufs pondus dans un incubateur. Le nombre d'œufs pondus variera de 10 à 25. Il est très important de prendre soin des oeufs. Ne pas les tourner, ne pas tenter de détacher les oeufs collés (mort du fœtus). Transférez simplement la ponte dans l'incubateur. Incubateur : Type : vieil aquarium, boite plastique. Température : 28/30°C Humidité: 90% Durée de l'incubation : Environ 2 mois. Eclairage : Néant L'incubateur doit pouvoir être percé de trous permettant une bonne circulation de l'air. Les bébés Pantherophis sortent enfin de leurs oeufs. Si tous ne parviennent pas à sortir dans les 24h, vous pouvez les aider en incisant délicatement la coquille. Généralement tous les bébés sortent sans problèmes. L'odeur qui se dégage de certains oeufs signifie leur stérilité. Inutile d'insister, vous pouvez même les enlever pendant l'incubation si vous vous en apercevez. Séparez ensuite les bébés Pantherophis en les plaçant dans les conditions de maintien en captivité des parents dans des bacs ou mini-terrariums individuels. Après leur première mue, entre 6 à 15 jours maximum, ils pourront manger (sans problème la plupart du temps). Présentez-leur des souriceaux nouveaux nés surgelés ou vivants en cas de refus des premiers.

J'ai supprimé la secteur des phases parce que je vais la refaire dans les prochains jours, alors merci de votre compréhension.


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû - 9:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 1 Juil - 1:05

Voici une présentation des phase de cette espèce ;

Tout d'abord, commençons avec les phases dîtes naturel.

Classic ou Régulier

La coloration du régulier est d'un fond beige à gris, brun ou orangé parsemé de taches rouges avec une bordure noir.

Miami

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Ce nom est venu suite à beaucoup de spécimens collectés dans le sud de la Floride ayant une coloration distincte. Le nom a été donné par Rich Zuchowsky qui a été le premier a tenté d'isoler les caractéristique de cette phase dont le premier couple a été acheté dans une animalerie de Miami. La coloration de fond, qui est plus pâle, varie du gris argenté à beige. Les taches sur son dos, orange ou rouge, donne un bon contraste.

Okeetee

L'okeetee est probablement la coloration naturelle la plus flambloyante. L'origine de ce nom provient d'une population du "Okeetee hunt club" en Caroline du Sud. Cette phase est caractérisé par une coloration de fond orangé, orné de taches rouges foncées avec de larges bordures noires.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 1 Juil - 1:21

Maintenant les motifs, tous les motifs peuvent être combiné à chacunes des colorations.

Motley

Le motley consiste à un motif de petits ronds sur le dos entre chacunes des taches. La coloration ventrale est d'un blanc-crème sans damier.

Hurricane patterned

Cette photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/. Il s'agit d'un anery motley hurricane patterned.
Le motif hurricane consiste à une bordure foncée qui encercle chacun des petits ronds d'un motif motley.

Striped

Il s'agit d'un spécimen Sunglow striped.
Cette mutation récessive simple remplace les taches dorsales par deux lignes oranges de chaque côté du dos, partant de la nuque jusqu'à la queue. La coloration ventrale est uni sans damier.

Aztec

Le design aztec est une irrégularité dans les taches dorsales qui les attachent ensemble et forme un zig-zag continue.

Banded

Cette photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Ce motif à bande fait penser un peu au Lampropeltis getula californiae, mais ce n'est pas un Lampropeltis. Wink

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!


Dernière édition par le Dim 16 Juil - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Lun 3 Juil - 12:53

Amélanique

La photo a été emprunté à MOreptiles sur le site http://www.moreptiles.com/
Amélanique veut dire absence de mélanine noire. Cette absence survient autant au niveau des écailles qu'au niveau des yeux. La coloration varie de blanc rosé à jaune orangé avec des taches orange fluo à rouge. Les yeux sont rouges.

Candy cane

La photo à été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le candy cane provient de reproduction sélective avec des amélaniques. On veut ici obtenir le plus de blanc possible dans la coloration de fond. Les taches sur le dos sont oranges fluo ou rouge. Les yeux sont rouges. Certaines rumeurs viennent affirmer que le candy cane provient d'un croisement entre un amélanique et un miami.

Reverse Okeetee

La photo à été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Ce type d'amélanique vient de la combinaison génétique fait entre un amélanique et un Okeetee. On le reconnait facilement avec ses larges bordures blanches autour des taches dorsales orangé ou rouge. Les yeux sont rouges.

Sunglow

Le spécimen ci-dessous est porteur du gêne striped, c'est un sunglow striped.
Tout comme pour le candy cane, le sunglow provient d'une reproduction sélective. Dans ce cas-ci, le but est d'éliminer le plus de blanc possible. Le damier ventrale est très pâle ou inexistant. Les yeux sont rouges.

Fluorescent

Un fluorescent est un amélanique beaucoup plus brillant dans le rouge et l'orange. Les taches dorsales sont bordées d'une épaisse bandes blanches comme chez l'Okeetee reverse. Il provient de reproduction sélective.

Hi-White

La photo a été emprunté à Bill et Kathie Love sur le site http://www.cornutopia.com/
La coloration d'un Hi-White consiste à un fond blanc uni avec des taches rouges entourées de jaune orange.

Lima bean
Le lima bean est une forme d'amélanique de couleur pêche avec des taches bordées de vert.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Lun 3 Juil - 13:32

Cream sicle

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le cream sicle est plus ou moins une phase de serpent des blés. Il provient d'un croisement génétique avec d'un spécimen amélanique et un Pantherophis emoryi. De coloration vive, le fond sera pêche à orange pâle avec des taches oranges. Le damier ventrale est d'un jaune orange et les yeux sont rouges.

Cream sicle OKeetee

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Dans le cas présent, c'est seulement le gêne Okeetee qui a été ajouté au cream sicle dans le but d'obtenir des larges bandes blanches autour des taches dorsales.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Mar 4 Juil - 10:40

Snow

Le snow est une double mutation génétique récessive dût à la combinaison des gênes amélaniques et anerytrique type "A". Comme l'amélanique élimine le noir et l'anérytrique élimine le rouge, le serpent se retrouve principalement blanc avec des teintes de jaune ou pêche. Les taches dorsales restent apparantes. Les yeux sont rouges.

Snow coral

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Voici ce que résulte une triple mutation génétique récessive dût à la combinaison des gênes amélanique, anérytrique et hypomélanique. La coloration rosée trouvé sur ces serpents est assez distincte entre le fond et les taches. Le rose varie de rose pâle à rose corail. Les yeux sont rouges.

Snow green and pink ou Bubblegum

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Ce serpent garde les mêmes caractéristiques que le snow en éliminant le noir et le rouge. Il se distingue, par contre, avec sa splendide coloration rose et verte qui le différencie de tous les autres.

Snopal
Je n'ai pas encore trouvé de photo pour celui-ci.
Le snopal provient du croisement génétique entre l'amélanique, l'anérytrique type "A" et le lavender. Il ressemble beaucoup à l'opal mais il existe quelques différences tout de même.

Blizzard

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le blizzard est une double mutation génétique récessive comme le snow. Par contre, dans ce cas-ci, l'amélanique est croisé avec l'anérytrique type "B" ou le charcoal. Le résultat fait que le serpent est entièrement blanc et les taches dorsales sont presque complètement absente.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!


Dernière édition par le Dim 16 Juil - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Mar 4 Juil - 11:25

Anérytrique type "A"

L'anérytrique est une mutation génétique récessive simple qui, par laquelle, rend l'animal incapable de produire des mélanines rouges. La coloration de fond est généralement gris pâle avec des taches grises plus foncées. Les spécimens plus âgés ont du jaune sous le menton et de chaque côté du cou.

Anérytrique type "B" ou Charcoal

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
La coloration Charcoal est aussi une mutation récessive simple, qui, une fois reproduit avec un autre type d'anérytrique, donne du régulier. Ce type d'anérytrique fonctionne de la même manière que l'anérytrique type "A". Les charcoals sont plus pâles que les anérytriques type "A". Le jaune, quant à lui, sera souvent absent ou beaucoup moins prononcés. Les joues peuvent être rosées. Les jeunes peuvent parfois avoir des reflets violet bleuté.

Caramel ou Anérytrique type "C"

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/.
Sur la phase caramel, la coloration jaune y est accentué, c'est ce que l'on appelle de l'hyperaxantime. La coloration jaune paille à gris jaunâtre est parsemé de taches dorsales caramel à brun jaunâtre. Les yeux sont bruns clairs. Les jeunes sont foncés et le jaune s'accentue en vieillissant.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!


Dernière édition par le Mar 4 Juil - 11:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Mar 4 Juil - 11:38

Amber

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/.
L'amber est un gêne récessif double provenant du croisement génétique entre le caramel et l'hypomélanique. La coloration est similaire au butter sauf que les yeux sont noirs. Avec le gêne caramel, la coloration est d'un caramel riche. À cet effet, la combinaison avec le gêne hypomélanique réduit la pigmentation noire sur le serpent créant une coloration ambre.

Butter

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/.
Le butter est une belle forme d'amélanique, sauf qu'il manque la pigmentation rouge. C'est un gêne récessif double entre le caramel et l'amélanique. Souvent, il n'y aura aucun blanc autour des taches en raison de l'influence du caramel sur l'amélanique. Le gêne caramel retient les couleurs noir, brun et jaune sur le serpent tandis que le gêne amélanique élimine le noir et le brun, ce qui laisse un serpent avec une coloration d'un magnifique jaune flambloyant.

Phantom

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/.
Le phantom est une double mutation récessive provenant du croisement génétique entre l'anérytrique type "B" (charcoal) et l'hypomélanique type "A". Ce serpent gris peut avoir des variantes marrons dans sa coloration.

Ghost

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le ghost est une double mutation récessive dût à la combinaison génétique entre l'anérytrique type "A" et l'hypomélanique type "A". Le serpent est donc noir et blanc avec une apparence d'avoir été pâlit. Comme les anérytrique type"A" ont souvent du jaune au niveau du cou, cette coloration se retrouve aussi dans les ghosts.

Pastel

Le spécimen en photo est génétiquement croisé avec un motley. La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le pastel provient du même croisement génétique que le ghost. La reproduction sélective a fait choisir les spécimens ayant des taches pastel pâle à gris pour faire cette phase. Les mâles sont plus rosés à l'âge adulte.

Silverqueen

La photo a été emprunté à MOreptiles sur le site http://www.moreptiles.com/
Cette phase a les mêmes gênes que le Ghost avec le croisement génétique anérytrique type "A" et l'hypomélanique. Il provient de reproduction sélective ayant une coloration noire et grise unique en son genre.

Ice ghost

La photo a été emprunté à DevilzNight sur http://www.cornsnake.com
Voici une nouvelle forme de ghost provenant du lava ou hypomélanique type "C" au lieu de l'hypomélanique type "A". Ces serpents sont extrêment pâles comparativement au ghost régulier et semble avoir une teinte de bleu dans sa coloration.

Diamond
Je n'ai pas encore trouvé de photo.
Le diamond est la combinaison génétique entre le lava ou l'hypomélanique type "C" et le charcoal ou l'anérytrique type "B".

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!


Dernière édition par le Dim 16 Juil - 15:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 15 Juil - 17:32

Hypomélanique

L'hypomélanique est lui aussi une mutation génétique récessive simple. L'hypomélanique consiste à la réduction de la mélanine noire sur les écailles du serpent et non dans les yeux. La coloration noire peut-être réduite en quantité sur l'ensemble de l'animal ou tout simplement en réduisant l'intensité du noir sur l'animal. Le résultat varie toujours selon la dominance des autres couleurs sur l'animal, qui seront rouge ou jaune.

Hypomélanique type "B" ou Sunkissed

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Ce type d'hypomélanisme a peu de noir et ses taches sont plus brillantes que le fond. Les dessins de la tête sont inhabituels. Le damier ventrale est noir et blanc. C'est un gêne récessif simple.

Hypomélanique type "C" ou Lava

Cette photo a été emprunté sur le site http://www.cccorns.com/
Ce type d'hypomélanique ressemble à un amélanique. Sa coloration a un côté transparente fondu. Le noir est remplacé par une teinte mauve-gris. Les yeux ont un reflet violet. C'est un gêne récessif simple qui n'est pas terminé d'être étudié dans la possibilité de nouvelle phase. Cette phase est totalement nouvelle. Elle a été découverte par Joe Pierce qui a commencé les reproduction depuis 2003 je crois.

Hypomélanique type ''D'' ou Ultrahypo

La photo a été emprunté sur le site http://www.morphgallery.com
L'ultrahypo est un gêne récessif double ayant comme allèle un amélanique. Il ressemble aux autres hypomélaniques avec un reflet rouge dans les yeux.

Ultramel

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
L'ultramel est un croisement génétique entre l'ultrahypo et un amélanique qui donne une coloration entre l'amélanique et l'ultrahypo. Ses taches sont bordées d'un gris-mauve. Les yeux sont rouges. Il existe des ultramel anérytrique qui se différencient par les yeux rubis.
Ultramel X Ultramel = 25% Ultrahypo
25% Amélanique
50% Ultramel

Ultramel X Classique = 50% Normal het amélanique
50% Normal het Ultrahypo

Ultramel anérytrique

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Cette phase provient de l'ajoût de l'anérytrique dans l'ultramel. La coloration générale du corps est un peu plus sombre qu'un ultramel. La principale différence avec l'ultramel provient des yeux. L'iris est bleu avec une pupille rouge foncée.

Crimson

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le crimson est, contrairement à ce que plusieurs pensent, une mutation génétique récessive simple. Le crimson provient tout simplement du mutation génétique d'hypomélanisme subit sur un miami au lieu d'un régulier classique.

Gold dust
Je n'ai pas encore trouvé de photo pour celui-ci.
Le gold dust est la combinaison génétique entre l'ultramel et le caramel. Il est assez similaire au butter mais il a les yeux noirs.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!


Dernière édition par le Dim 16 Juil - 15:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 15 Juil - 23:51

Lavender

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
Le lavender est un gêne récessif simple. Le fond est gris avec des taches saumon, orange lavées ou gris-mauve. Il devient souvent fade en vieillissant et est souvent porteur du gêne aztec.

Hypo lavender

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net/
L'hypo lavender est un gêne récessif double provenant du croisement génétique entre l'hypomélanique et le lavender. Il est plus brillant que le lavender avec des taches rosé et orange bordées de mauve. Le fond est d'un mauve plus clair avec du jaune. Les yeux ont une coloration rubis.

Opal

La photo a été emprunté sur le site http://www.cccorns.com/
L'opal est un gêne récessif double dût à la combinaison génétique entre l'amélanique et le lavender. Comme le lavender est une forme d'anérytrique, l'opal ressemble beaucoup au snow ou au blizzard. Sa coloration peut-être très variable. La coloration de fond est souvent blanche avec des taches variant d'orange, mauve ou de tons de bleu.

Lavender bloodred

La photo a été emprunté à Serpenco sur le site http://www.serpenco.com/
Le lavender bloodred est un gêne récessif double dût à la combinaison génétique entre le lavender et le bloodred. Cette phase est probablement une des plus belles mutations génétiques. La coloration est assez variante. Elle peut passer d'un lavender sombre profond à un lavender pastel léger.

Hypo lavender bloodred

La photo a été emprunté à Serpenco sur le site http://www.serpenco.com/
Comme le nom laisse présage, l'hypo lavender bloodred est une gêne récessif triple dût à la mutation génétique des trois gênes mentionné dans son nom. Avec ces trois gênes, cette phase est difficile à décrire puisque la coloration peut varier énormément. Souvent, sa coloration sera d'un lavendre très pâle, parfois avec une teinte rosé. Il est pratiquement toujours plus pâle que le lavender bloodred.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Dim 16 Juil - 9:36

Bloodred (hyperérythrisme)

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
Cette mutation est dût à la sélection dans le reproduction du gêne diffused qui ne se comporte pas toujours comme un gêne récessif. Ce gêne peut être parfois co-dominant. C'est une forme d'hyperérythrisme pour l'espère, c'est-à-dire, une forte concentration de mélanine rouge. L'ensemble du serpent est rouge avec le noir diffu. Le ventre, par contre, est blanc sans damier. Les juvéniles ressemblent beaucoup au type régulier, avec une tête grise, sans damier ventrale et un fond plus foncé que les taches.

Bloodred Rosy

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
Le bloodred rosy provient de reproduction sélective dont le but est d'obtenir les reflets dorés de cette petite beauté.

Bloodred Anérythrique type "A"

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
La combinaison génétique du bloodred avec l'anérythrique type "A" résulte de ce magnifique serpent. Les taches dorsales et latérales ont une influence corail ou rosée. Les adultes ont des traces de jaune sur les joues et la gorge.

Bloodred pewter

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
Comme on croyait impossible d'améliorer le bloodred, quelqu'un y a ajouté le gêne charcoal pour voir naitre cette merveille. L'anétrique consiste à éliminer le rouge de la coloration du serpent. Le bloodred vient juste ajouter un effet de brillance dans sa pigmentation pour faire ce joli serpent.

Bloodred ghost

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
Ce fabuleux serpent sort tout droit du gêne récessif triple (hypomélanique type "A", anérythrique type "A" et le bloodred). Le bloodred vient ajouté un effet rouge lustré à la coloration ghost.

Hypo bloodred

La photo a été emprunté à MOreptiles sur le site http://www.moreptiles.com/
L'hypo bloodred est un gêne récessif double dût au croisement génétique de l'hypomélanique type "A" avec le bloodred. Il est presque totalement rouge à l'âge adulte. Les pigments noirs ont presque totalement disparus et donne une coloration plus brillante. Les juvéniles sont comme des hypos mais avec une tête grise claire et ils n'ont pas de damier ventrale.

Bloodred amélanique

La photo a été emprunté à South mountain reptiles sur le site http://www.cornsnakes.net
Le bloodred amélanique est un gêne récessive double dût à la combinaison génétique de l'amélanique et du bloodred. Cette phase est probablement un des plus beaux serpents des blés. Les spécimens adultes sont d'une couleur, le ROUGE! La coloration est très luisante. Les yeux sont toujours rouges.

Sulfur

La photo a été emprunté au site http://kornnatterlexikon.de
Le sulfur a été reproduit pour le première fois en 2003 par Daniel Bohle. Le gêne est triple récessif ayant comme allèle l'amélanique, le caramel et le bloodred.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Dim 13 Jan - 18:01

Je viens de découvrir une autre phase ou plutôt hybride que je devrais dire. Il s'agit d'un Rootbeer qui est le croisement entre un Pantherophis guttatus et un Pantherophis emoryi, tous les deux de phases régulière. En voici le résultat.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Dim 13 Jan - 18:10

Quant à y aller avec les hybrides, voici celui du au croisement entre le Pantherophis guttatus et le Lampropeltis getula californiae. Si vous regardez bien la photo, vous y verrez très bien son côté Lampropeltis. Wink


_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
phénix



Masculin Nombre de messages : 538
Age : 24
Localisation : saint-bruno de montarville
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Dim 13 Jan - 19:25

wow merci pour la fiche max très interesant merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.reptizion.piczo.com
charly



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 21 Mar - 15:07

super!!!!! mais jarive pas a reconaitre la couleuvre des blée
Revenir en haut Aller en bas
Conte Grishnak



Masculin Nombre de messages : 149
Age : 28
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 25/01/2009

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 21 Mar - 16:35

C'est vraiment super cette fiche sur le serpents des blés et tout ses phases !!!
Revenir en haut Aller en bas
Majesty



Féminin Nombre de messages : 917
Age : 26
Localisation : St-Hyacinthe
Date d'inscription : 11/12/2007

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Sam 21 Mar - 22:09

charly a écrit:
super!!!!! mais jarive pas a reconaitre la couleuvre des blée

Et bien dans ce post ce sont tous des Corn Snake, mais de phases différentes...
Revenir en haut Aller en bas
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Mar 24 Mar - 19:17

Majesty a écrit:
charly a écrit:
super!!!!! mais jarive pas a reconaitre la couleuvre des blée

Et bien dans ce post ce sont tous des Corn Snake, mais de phases différentes...

Exactement, il y a seulement des mutations génétiques au niveau de la coloration.

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Jou37



Féminin Nombre de messages : 16
Age : 25
Localisation : Tours 37
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Lun 2 Jan - 8:42

Vraiment super!!
Merci c'est vraiment complet et facile a comprendre!
Revenir en haut Aller en bas
Max|mum
Admin


Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 34
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Lun 2 Jan - 18:00

Jou37 a écrit:
Vraiment super!!
Merci c'est vraiment complet et facile a comprendre!

Ça fait plaisir!

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pantherophis guttatus - Serpent des blés   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Pantherophis guttatus - Serpent des blés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pantherophis guttatus - Serpent des blés
» pantherophis guttatus reverse okeetee albinos
» Problème = mue Pantherophis Guttatus
» Mon 1er Pantherophis guttatus
» pantherophis guttatus sp "scaleless"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Serpents :: Fiches sur les serpents-
Sauter vers: