Le terrarium

Pour faire de vos habitats , leur chez-soi!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les plages du Gabon, cocon pour les oeufs de la tortue luth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Max|mum
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 12197
Age : 35
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Les plages du Gabon, cocon pour les oeufs de la tortue luth   Dim 29 Nov - 22:00

Les plages du Gabon, cocon pour les oeufs de la tortue luth

POINTE DENIS (Gabon) - Après deux heures de marche nocturne sur les plages du parc national de Pongara, la patrouille tombe enfin sur une tortue luth, la plus grande tortue marine au monde, espèce protégée en voie de disparition : l'animal vient de pondre et regagne difficilement la mer.
S'aidant d'une lumière rouge pour ne pas aveugler et perturber la femelle, Joan Ikoun-Ngossa, un des employés de l'association Aventures sans frontières (ASF), monte aussitôt sur le dos de l'animal pour le mesurer: 1m60 de long pour 1m11 de largeur. Certaines peuvent atteindre 2m40.
Il pose aussi une bague sur les pattes arrière pour suivre l'évolution de la tortue. La femelle, hébétée, semble pataude sur la terre ferme mais disparaît rapidement dans les flots une fois la mer atteinte. Témoins de son passage: les imposantes traces de ses reptations, qui ressemblent à celles d'une roue d'un gros 4x4.
La saison de la ponte a commencé début octobre et devrait durer environ deux mois. A chaque fois la tortue se rend de nuit sur la plage, creuse un trou, pond et recouvre les oeufs de sable avant de repartir, le tout en un peu moins de 2 heures.
Elle pond entre 50 et 120 oeufs, un oeuf sur trois étant un "faux", sans embryon, raconte Joan, ancien piroguier reconverti dans la défense de l'écologie de son pays. "Les faux oeufs font partie du nid. Ils participent à la circulation de l'air, à la température", explique-t-il soulignant: "sans doute, la nature a-t-elle aussi prévu des genres de leurre pour les prédateurs".
Les prédateurs sont nombreux: varans, crabes, oiseaux qui font partie du cycle naturel mais aussi l'homme, qui peut s'en nourrir, et les chiens errants, qui les mettent au jour.
"Sur mille oeufs pondus, on estime qu'un individu seulement atteindra l'âge adulte", explique Angela Formia, du Wildlife Conservation Society (WCS).
D'octobre à avril, Joan reste sur les plages de Pongara pour tenter d'augmenter les chances de survie des oeufs. "Quand la tortue pond sous la ligne de marée, les oeufs sont condamnés. On les récupère donc et on les met dans une écloserie", située un peu plus haut sur la plage, raconte-t-il. Aujourd'hui plus de 300 oeufs attendent déjà dans cette "maternité" improvisée.
Les oeufs mettent deux à trois mois pour éclore. Les petits, longs de quelques centimètres à peine, rampent alors vers la mer où beaucoup seront mangés par des oiseaux, requins ou autres prédateurs marins.
"Actuellement, il y a environ 40.000 femelles qui viennent au Gabon, soit la population de tortues luth la plus importante au monde", estime Angela Formia. Il existe aussi une importante colonie en Guyane française.
Les femelles pondent tous les deux à trois ans, explique Joan Ikoun-Ngossa, soulignant que les bagues posées sur les animaux ont permis de déterminer qu'une tortue peut avoir jusqu'à trois portées d'oeufs en dix jours avant de repartir définitivement.
Les connaissances sur la vie des tortues en dehors de ces périodes de ponte restent sommaires. "Selon des recensements, elles voyagent vers les eaux froides au milieu de l'Atlantique et au sud. Certaines ont été repérées au large du Brésil ou de l'Argentine", déclare Angela Formia.
"On pense qu'elles peuvent normalement vivre juqu'à 80 ans", explique-t-elle à propos de cet animal, réputé sage et malin, qui a souvent le beau rôle dans les contes gabonais. La légende veut qu'elle ait terrassé grâce à la ruse léopards, serpents et autres crocodiles.
Mais aujourd'hui, l'espèce est en voie d'extinction, selon de nombreux observateurs. La faute à la pollution notamment. Les principaux dangers qui la guettent sont les sacs en plastique, qu'elle semble confondre avec les méduses, sa principale alimentation.
(©AFP / 26 novembre 2009 06h31)

Source







messageObj = new DHTML_modalMessage(); // We only create one object of this class
messageObj.setShadowOffset(5); // Large shadow




function displayStaticMessage(messageContent,cssClass)
{
messageObj.setHtmlContent(messageContent);
messageObj.setSize(430,400);
messageObj.setCssClassMessageBox(cssClass);
messageObj.setSource(false); // no html source since we want to use a static message here.
messageObj.setShadowDivVisible(false); // Disable shadow for these boxes
messageObj.display();


}

function closeMessage()
{
messageObj.close();
}

_________________
Quand ton chien bat de la queue, il est content... Si ton serpent le fait, il n'est pas content... Quel monde à l'envers!
Revenir en haut Aller en bas
http://leterrarium.conceptforum.net
 
Les plages du Gabon, cocon pour les oeufs de la tortue luth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les plages du Gabon, cocon pour les oeufs de la tortue luth
» Reproduction de la tortue luth au Gabon
» je cherche des oeufs de poule pour mettre à couver !
» Important: Humidité pour les oeufs d'inséparables
» Qui utilise une couveuse pour les oeufs?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le terrarium :: Documentation :: Nouvelle-
Sauter vers: